4
Neu hier? Jetzt anmelden! |
 
Sport50
Du bist noch kein Fan von Flam FMA KAEDO...
FMA

FMA - Filipino Martial Arts

La FLAM est la seule fédération des arts martiaux officielle et reconnue par le Gouvernement Luxembourgeois, le Ministère des Sports et le Comité National Olympique.
Les moniteurs et arbitres sont formés par l’ENEPS, Ecole Nationa...on Physique et des Sports.
La FLAM a été fondée en 1952. Le premier club de FMA - Filipino Martial Arts a rejoint la FLAM en 2012.

Fédération Luxembourgeoise des Arts Martiaux / FLAM - FMA:
3, route d’Arlon Maison des Sports
L-8009 Strassen
Grand-Duché de Luxembourg
Bureau: Lundi - Vendredi 9h30 - 16h00
Tél +352 49 66 11
Fax +352 49 66 10
Email: sekretariat@flam.lu

Trouvez un club près de chez vous. Cliquez sur le nom du club afin d'ouvrir toutes les coordonnées du club concerné: nos club
Veuillez contacter le club concerné pour tous renseignements et vos questions, s'il vous plaît.

KAE DO

Le K.A.E. DO® est un système de
self-défense philippin avec ou sans armes, logique, dynamique, redoutable, qui
tire son origine dans l’étude de différents « DO» c.à.d. chemins, des
styles/systèmes de divers arts-martiaux sus nommés :


Kali Arnis Escrima
D’où son nom… K.A.E. DO® ! Le chemin du Kali Arnis Escrima.
Il s’agit d’un système de self-défense
complet et simple qui entraîne : santé, réflexes, coordination, force,
balance et concentration.
L’entraînement de K.A.E. DO® apporte un
réel bénéfice pour son pratiquant, car il vous aide à vous maîtriser, à
gérer le stress dans des situations conflictuelles il augmente votre
coordination, mobilité, niveau de fitness, souplesse, vous rend plus
adaptable a tout évènement imprévu et augmente votre confiance en vous !

Motivés, curieux, timides ? Alors n’hésitez plus !
Rejoignez-nous !
www.kae-do.com

KAE DO Fighting Dynamics

FMA - filipino martial arts

Le FMA "filipinomartial arts" définit comme son abréviation l’indique l’ensemble desarts martiaux philippins. Suivant leur localisation géographiques les arts
martiaux philippins font partie des groupes dit du « Kali » de « Arnis » et de « Escrima » (parfois abrévié en KAE)
Bien que le FMA ait une composante main nues appelée « manomano », l'entrainement est axé principalement sur le travail des armes (bâtons, couteaux et lames de tailles intermédiaires mais également parfois suivant leurs historique et leur géolocalisation les bâtons longs, lances, fouets, sarongs, haches, armes de jets…)
L'enseignement des FMA reprend la méthodologieoriginelle du KAE, avec ses notions d'angles et de concepts géométriques mais également des techniques martiales européennes comme l’escrime. La maîtrise du bâton devant conduire le pratiquant à se familiariser avec différentes armes comme le couteau ou l'épée mais également au combat à mains nues et ses différents secteurs comme le panantukan (boxe des poings), le pananjakman (boxe des pieds) ou le dumog (lutte).
Lespratiquants du FMA sont désignés par les termes arnisador, escrimador,kalista ou bien encore mangali.